Du 6 au 9 novembre a eu lieu à Clermont-Ferrand, le weekend de rentrée de l’ANEMF. Chaque année, ce weekend est l’occasion pour les étudiants en médecine de venir se former pour les nouveaux associatifs, c’est aussi l’occasion pour les plus aguerris de réfléchir sur les différentes problématiques actuelles.

Parmi celles ci, la pédagogie dans les études médicales a fait l’objet d’une table ronde dont les invités étaient :

  • Pr BENHAMOU directeur de l’UNF3S (Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport)
  • Dr ETIENNE, doyen de la faculté de Lyon Est et responsable de la commission pédagogique de la Conférence des doyens
  • Dr CHAZAL, doyen de la faculté de Clermont-Ferrand
  • Charles BOZONNET, Vice président en charge des affaires académiques à la FAGE
  • Tous les participants sont tombés d’accord pour dire qu’il faut rénover la pédagogie : en laissant une plus grande place au numérique qui devient indispensable dans notre société, ainsi que la nécessité d’une pédagogie centrée sur l’étudiant. 

Le Pr BENHAMOU a par ailleurs saisi cette occasion pour féliciter l’ANEMF de la parution du Guide des Urgences Médicales et Chirurgicales en version application. Nous espérons que cette application sera d’une aide précieuse aux étudiants devant faire des gardes.

Durant ce congrés, l’ANEMF s’est positionnée :

  • pour la création de tutorats d’externes permettant une meilleure préparation aux ECN, tout en rappelant le role primordiale des facultés dans cette préparation.
  • pour que le médecin traitant reste au centre du système de soin ambulatoire dans la loi de santé.
  • toujours concernant la loi de santé, pour que les nouvelles prérogatives données au ARS ne portent pas préjudice à l’exercice du médecin notamment concernant la liberté d’installation et la primo-installation du néo-praticien via un conventionnement sélectif.
  • pour le respect de la législation européenne concernant le temps de travail des internes, afin de sensibiliser les étudiants sur ce sujet, l’ANEMF communiquera les revendications des différents syndicats d’internes.
  • pour que les étudiants ayant passé l’ECN soient dans l’obligation de formuler au moins un voeu lors de la période de pré-choix sur CELINE, cela dans le but d’avoir une meilleure visibilité des étudiants lors des choix définitif.
  • pour l’ouverture d’un collège “étudiants hospitaliers” au sein du conseil supérieur des personnels médicaux. Ce collège sera sectorisé par filières.
  • pour que l’Hopital des Nounours puisse etre organisé par des associations autres que celles des étudiants en médecine, l’ANEMF s’est engagée à former ces associations et à leurs fournir des fiches techniques afin que cet évènement se déroule au mieux.
  • pour la réalisation d’une enquète à la rentrée 2015 afin d’étudier l’impact des tutorats sur la mixité des profils estudiantins en DFGSM2.

A l’occasion de ce weekend, le bureau national a également eu le plaisir d’accueillir en son sein : Alexia Mauguin au poste de NEO In, Pauline Garcia au poste de chargée de mission Prévention et Promotion de la Santé, Rami El Halloumi au poste de Vice Président chargé des Questions Sociales et Vincent Joussellin et Joccelyn Moncomble ont hérité du poste de conseil de surveillance. Nous leurs souhaitons à tous la bienvenue.