Pour rappel, la bourse au mérite, versée pour trois ans en post-bac, et deux ans en post-licence (avec certaines exceptions, notamment en médecine où elle est versée pendant 6 ans), concerne les étudiants boursiers qui voient s'ajouter à leur bourse sur critères sociaux une somme de 200 euros par mois sur 9 mois en récompense de leurs excellents résultats scolaires (mention très bien au bac, meilleurs élèves en licence). Trois critères sont (étaient) requis pour être éligible à ce complément de Bourse.

  •  Être éligible à une bourse sur critères sociaux
  • Continuer ses études
  • Avoir obtenu de bons résultats (tels ceux décrits ci-dessus)

Face à l'augmentation du nombre de mentions TB au bac notamment (source : Le Parisien), le gouvernement à décidé de supprimer ce complément de bourse qui, pour exemple, en 2013 a coûté 1800€ par an multiplié par 27.000 bénéficiaires. Notons toutefois que ces bourses sont contingentées, c'est-à-dire que leur nombre est fixé tous les ans et que leur attribution ne peut donc pas concerner tous les étudiants éligibles aux critères sus-cités.

Un autre argument en faveur de cette suppression évoqué par le gouvernement est l'inégalité entre les étudiants en licence et en master dans l'obtention de cette bourse. La part d'étudiants en master bénéficiaires ne représentant que 2,5% du total.

Cette suppression serait effective pour la rentrée 2014-2015, qui verra également aboutir la réforme des aides sociales. Bien-sûr, les étudiants bénéficiaires de cette bourse avant la date indiquée la toucheront en intégralité.