Avec la sortie récente du nouveau spot télévisuel de l'IBSR, faisons un tour du monde des meilleurs spots de prévention à la sécurité routière.

 

France : Le gouvernement français a lancé il y a quelques mois, un nouveau spot télévisé. On y voit un papa qui emmène son fils pour une semaine de vacances chez sa grand-mère. Incapable de détourner les yeux de la route pour regarder le dessin de son fils, le père n’hésite pas à regarder le message qu’il vient de recevoir sur son téléphone.

Quebec : « Don’t text and drive » Nous n’utilisions pas la plume, le morse, la machine à écrire en conduisant. Alors pourquoi le téléphone ?

NewZealand : Vidéo choc et nouvelle en son genre également « Other people make mistakes, slow down ». Un franc succès dès sa sortie. : « Une vidéo de prévention met en scène le dialogue de deux automobilistes imprudents, juste avant que leurs véhicules ne se rentrent dedans. Efficace. » (Libération)

Australie : l’association TACVictoria sensibilise les australiens à l’utilisation du téléphone en conduisant : TAC distractions « Si vous êtes distrait 2 secondes, à 50km/h,  vous parcourez 28m. »

France : A l’approche des fêtes de fin d'année 2013 et alors que l'alcool demeure la 1ère cause d'accidents mortels sur les routes, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention mobilisaient les Français autour d'un seul mot d'ordre : "Pour les fêtes éclatez-vous, mais pas sur la route !"

Belgique : L’IBSR (institut belge pour la sécurité routière) lance sa campagne "Il est parti trop vite". C’est une vision différente et nouvelle des campagnes de sensibilisation. Ainsi, les conducteurs assistent à leur propre éloge funèbre. Cette vidéo choc a déjà fait le tour du monde et le tour des réseaux sociaux.

 

Un petit plus, sans vidéo mais lancée sur un de nos campus : "Avant de mourir, je veux...
Que voulez vous faire avant de mourir ? La question a été posée à des étudiants de l'Université de Paris VIII, où un tableau géant a été installé permettant aux étudiants de remplir à la craie leurs envies les plus folles. Le Figaro recensait quelques désirs : "finir 2048", "faire le tour du monde", "pécho sur Tinder",...