Depuis maintenant plusieurs semaines, les étudiants en médecine se mobilisent pour le Téléthon dans leur faculté respective. Cette année, pas moins de 29 associations locales ont participé à cette action de récolte de fonds et de sensibilisation au handicap.

Des idées toujours plus créatives et innovantes ont été mises en œuvre afin de pouvoir récolter des fonds destinés à la recherche et au soutien des familles. C’est dans cet objectif qu’Amiens et Rennes ont proposé des stands de crêpes et une vente de goodies. Dans la même idée, Lyon Sud a organisé des goûter lors des colles de tutorat afin de rapprocher les étudiants. À Besançon, les étudiants ont, pour leur part, mis en place un concours de pâtisseries ravissant les papilles des juges amateurs.

 

 

Un des temps forts du Téléthon pour les étudiants en médecine reste la sensibilisation au handicap. Très impliquées dans ce domaine, les associations ont redoublé d’efforts pour pouvoir cette année encore venir sensibiliser les plus jeunes, à l’image d’Angers où les étudiants se sont rendus dans les écoles primaires discuter avec les enfants. Notre célèbre action ‘un don, une tension’ a été reprise cette année par l'association de Caen et POEMES (Paris Ouest Etudiant en Medecine Solidarité) entre autres ce qui leur à permis d’allier au mieux collecte et sensibilisation. Nancy, quant à eux ont organisé une grande conférence Téléthon et handicap en partenariat avec l’AFM Téléthon (Association Française contre les Myopathies). Du côté d’Humanice, une grande banderole «  Pour le Téléthon tout le monde met la main à la pâte », où tout le monde pouvait faire une empreinte de sa main avec de la peinture contre un don, a été remplie en quelques heures pour le plus grand plaisir des plus jeunes et de leurs parents. Du côté des innovations, on peut souligner l’implication de Poitiers dans un parcours accessibilité en fauteuil roulant et de Reims avec leur repas à l’aveugle.

 

Le téléthon est une action connue de tous et ancrée dans le cœur des français. C’est pourquoi nous voulons perpétuer la tradition au travers d’animations pour le grand public. Bordeaux et Dijon ont organisé un « cinéthon », Brest a mis aux enchères des maillots de joueurs de hockey et Lyon Est a proposé une séance de théâtre. De nombreuses soirées ont été organisées avec un laser game à Limoges, un concert à Nantes et Paris VI, une Wii Party à Rouen, un tournoi de pocker à Marseille ou encore des concours de culture à Créteil et Saint Etienne. Clermont et Montpellier ont pour leur part organisé une grande tombola, Grenoble s’est lancé dans une « courses à la patate », initiative consistant à échanger une pomme de terre contre un autre objet et ainsi de suite jusqu'à obtenir un objet d'une valeur supérieure, échangé ensuite contre un don. Lille et Toulouse ont confectionné un calendrier et Strasbourg un carnet de chants. Pour les plus sportifs, Nîmes, Kremlin-Bicêtre et SOLEM (SOLidarité Étudiants Médecine) ont proposé des après-midi sportives et courses à pieds.

 

Une fois encore le résultat est à la hauteur de nos espérances ! Le réseau de l’ANEMF a réussi à récolter 139 615,07 € !

Merci à vous tous pour votre engagement, votre temps et vos sourires.

Nous vous attendons toujours plus nombreux et motivés l’année prochaine pour représenter avec fierté l’engagement solidaire des étudiants en médecine en France.