A l’occasion des cinquante ans de l’ANEMF, la CoMA d’Angers a organisé un tout nouveau projet : la semaine du handicap du 27 au 30 avril 2015.

S’inscrivant dans la lignée des projets de santé publique, cette semaine est l’occasion de sensibiliser un très large public au handicap. Le but est de créer un espace d’échange entre associations de patients, personnes en situation de handicap et participants. Tout est mis en œuvre pour permettre aux étudiants, aux professionnels de santé ainsi qu’au grand public de découvrir différentes activités. D’une simple conférence en passant par des animations plus ludiques,  parcours en fauteuil roulant ou autre dîner à l’aveugle, l’association des carabins d’Angers a su lier la pédagogie à l’agréable, pour satisfaire tous les acteurs. Plusieurs lieux angevins ont également été mis à contribution : la faculté de médecine, la salle Daviers, la place du Ralliement donnant un aperçu de l’accessibilité de la ville pour les personnes en situation de handicap.


La semaine a débuté, le lundi 27 avril, par une conférence d’ouverture en présence de Mme le doyen, Professeur Universitaire et Praticien-Hospitalier (PU-PH) de médecine physique et ré-adaptative, Isabelle Richard. Avec le système Power Vote, les étudiants présents ont pu interagir avec les invités à savoir, Laurène Turpin, chargée de mission handicap à l’université d’Angers; Catherine Aubry, référente handicap du personnel de l’université; ainsi que deux membres du bureau national de l’ANEMF.


Un repas à l’aveugle a ensuite été organisé. Les intéressés ont eu le privilège de recevoir les conseils d'Irène Guilleux, déficiente visuel, pour ce repas pour le moins particulier. L’animatrice a pu partager son expérience et aider tout le monde à dépasser le handicap. En guise de dessert, une petite animation sur le braille a été proposée aux 40 étudiants présents.


Mercredi, un programme d’activités plein air a été mis en place pour le grand public réunissant, parents, enfants et bien sûr, étudiants. A cette occasion, la CoMA a invité des associations de patients et des personnes avec un déficit à venir se joindre à ce rassemblement. Nombreux sont ceux qui se sont montrés intéressés, un vrai dialogue a pu naître entre les participants. Un parcours en fauteuil roulant a été mis en place ainsi que différents petits jeux les yeux bandés. Un ciné-débat a permis d’éveiller l’esprit critique des étudiants angevins, des grands et des moins grands, et de partager un moment de convivialité en fin de journée.

 

La semaine s’est terminée par une initiation à la langue des signes avec un groupe d’animateurs très varié : traducteurs, proches et personnes en déficience auditive.

Forte du succès de cette semaine du handicap, la CoMA a pu attirer l’œil du grand public notamment grâce à des articles parus dans Ouest France et le Courrier de l'ouest ainsi que par des reportages sur les télévisions locales.


Soulignons l’implication et la motivation de la CoMA, qui a su mener ce projet à merveille. Cette semaine s’inscrit dans la continuité des actions des autres villes de France, à l’occasion des 50 ans de l’ANEMF. Pour célébrer cet anniversaire qui s’annonce grandiose, toutes les associations d’étudiants en médecine de France travaillent main dans la main pour honorer leur association ! Tirons-leur notre chapeau.