Ce n’est pas un scoop, la vie d’un étudiant en médecine est rarement de tout repos. Partagés entre le travail universitaire d’un côté, les obligations personnelles d’un autre, l’investissement associatif parfois, et les quelques moments de détente qui jalonnent la vie d’un carabin, il n’est évident de s’ autoriser quelques parenthèses pour temporiser ce rythme effrayant.

Cette année pourtant, trois associations de solidarité ont décidé de relever le challenge et de proposer à leurs adhérents un week-end un peu particulier, loin du brouhaha de la fac et des sollicitations intempestives de la grande ville.


Retours sur trois week-ends d’exception avec EBISOL, SOLEM et HUMANICE !


Du 20 au 22 Février 2015, EBISOL, l’association de solidarité de la faculté de médecine Paris 7, organisait son WEE (week-end EBISOL) au gîte les Faucheries à Saint-Denis d’Orques. Ce week-end a rassemblé 70 étudiants de la P2 à la D4 autour d’animations liées à la solidarité.
Ce fut l’occasion d’aborder les différents thèmes sur lesquels se concentrent les actions des 6 pôles d’EBISOL : de la solidarité internationale à la prévention en passant par le handicap, l’enfance, l’environnement et l’intégration. Les participants, réunis en petits groupes de 6, ont pu découvrir l’envers du décor Ebisolien.
Au delà d’une simple formation, l’objectif principal a été d’amener les étudiants à approfondir leur réflexion sur des sujets de société et de santé globale. Autour d’activités ludiques sous forme de jeux de rôle ou de plateau, les étudiants ont pu interagir et partager leurs ressentis, chacun apportant de nouvelles idées et pistes afin de faire avancer le débat.

Cette année, SOLEM, l’association étudiante de la Faculté de Médecine Paris V – Descartes organisait le WEPS (Week-End de Préparation à la Solidarité) lors du week-end du 7 au 9 novembre 2014 à Verneil-le-Chétif. Ce week-end était proposé aux étudiants de 2ème et 3ème année dans le but de faire découvrir l’association à travers ses différents pôles (handicap, santé, enfance, précarité, environnement et solidarité internationale) et les projets de solidarité proposés cours de l'année. Plus de 50 étudiants ont eu l’occasion de se rencontrer et de débattre sur ces problématiques complexes autour de la solidarité locale et internationale.

 



HUMANICE est depuis plus de 10 ans, l’ Association Étudiante Solidaire Niçoise. Initialement crée par des étudiants en médecine elle s’est progressivement ouverte aux étudiants du Pôle Santé, puis à tous les étudiants niçois. L’association rassemble les bénévoles autour d’actions solidaires dans le but de lever des fonds ou de mener des manifestations de sensibilisation. Elle comporte également un pôle “réflexion” qui permet, grâce à des ciné-débats, des apéros à thèmes et grâce au WESH, de faire réfléchir les étudiants sur des problématiques de notre société actuelle et sur des notions de santé globale. C’est près des gorges du Verdon qu’ HUMANICE a décidé de renouveler son Week-End De Solidarité, et d’accueillir, du 6 au 8 mars 2015, plus d’une cinquantaine d’étudiants en médecine !

Loin du format classique des conférences magistrales ou des groupes de travail soporifiques, ces trois associations ont su rivaliser d’imagination en s’appuyant sur un panel d’animations ludiques et conviviales pour générer un maximum d’interactions entre les participants du week-end : que ce soit par des jeux de rôles comme l’Albatros et le repas insolent, par une mise en situation on ne peut plus réaliste avec un repas à l’aveugle ou encore à travers des débats photos et des débats mouvants, ces associations solidaires ont eu à coeur d’échanger avec les étudiants sur des sujets pas si fréquemment abordés sur les bancs de nos facultés.


A l’ordre du jour : gaspillage alimentaire et inégalité de répartition des richesses, précarité, développement durable et rapport à l’alimentation, décodage de la presse et de la liberté d’expression, et encore manipulation de l’information, lobbying en santé et conflits d’intérêt en santé, indépendance par rapport aux industriels pharmaceutiques et enfin sensibilisation à la solidarité locale, au handicap et à la solidarité internationale.

Aux vues du succès toujours plus grand de ces week-ends solidaires, EBISOL, SOLEM ET HUMANICE sont déjà en train de réfléchir à organiser la prochaine édition 2015-2016 !
Et le contraire aurait été étonnant ! Comment envisager de ne pas renouveler des événements aussi uniques, riches en partage et en convivialité, dans un cadre préservé où la parole est libérée et permet à la fois le développement d’une réflexion professionnelle et la recherche d’un épanouissement personnel ?