Le Téléthon est un évènement de solidarité, créé en 1987, par l’Association Française contre les Myopathies, en partenariat avec France 2 et le Lions Club Français. Le concept a en réalité été importé des Etats-Unis, où il existait un marathon télé, qui permettait de collecter à l’époque l’équivalent de 30 millions d’euros. En Août 1986, Pierre Birambeau, dont le fils est atteint d’une myopathie, et qui est à l’époque président de l’Association Française contre les Myopathies, convainc le Conseil d’Administration de son association de se lancer dans une aventure télévisuelle.

Le but est, durant un marathon télévisé de 30h, de faire appel à la générosité et la solidarité des français pour collecter de l’argent, destiné à la recherche sur les maladies rares (maladies neuromusculaires, progeria, rétinite pigmentaire...) mais aussi certaines maladies courantes. Cet argent servira à la mise au point de traitement (génothérapie), mais aussi à l’ouverture de nouvelles voies thérapeutiques pour des maladies à l’heure actuelle incurable et à l’amélioration du quotidien des malades. Sont concernées entre 6000 et 8000 maladies, touchant 3 millions de personnes en France et plus de 30 millions en Europe.

Les étudiants en Médecine s’impliquent activement dans cette action. Bien sur, pour récolter un maximum de dons, mais aussi pour sensibiliser le grand public aux maladies rares et au handicap. Chaque année, on voit fleurir dans les 36 facultés de médecine des chromosomes géants, des petits déjeuners, des parcours en fauteuil roulant, des ventes aux enchères, des concours photographiques, des stands de prise de tension et de vente de goodies Téléthon en centre commercial, des conférences, des interventions auprès du grand public pour expliquer ce qu’est un gène et l’origine des maladies génétiques... dans le but d’allier collecte et sensibilisation.

Chaque année, l’ANEMF est présente sur le plateau du Téléthon et est fière d’être la monodisciplinaire collectant le plus d’argent pour cette action. En 2013, les actions étudiantes, toutes filières confondues, ont rapporté 290 358€. Les étudiants en Médecine ont rapportés 169 000€, soit plus de la moitié de la récolte ! Ces résultats impressionnants sont à la hauteur de l’investissement de nos étudiants dans toutes les villes, particulièrement à Marseille, Toulouse et Nancy, qui à elles trois, réunissent plus d’un tiers de notre récolte totale !

Plus d’infos sur www.afm-telethon.fr

Articles en relation